Les homophones tout / tous / toux

Partager cet article

icône courriel Courriel
icône facebook Facebook
icône twitter Twitter
icône StumbleUpon Stumble upon
icône delicious Delicious

TOUT

Le mot tout peut avoir, selon les circonstances quatre classes grammaticales différentes, celle de nom, celle de déterminant (article), celle de pronom ou celle d’adverbe de quantité.

  • nom (tout, touts)

    En tant que nom, tout est précédé d’un déterminant (le, les, un, des) et il désigne un ensemble, la totalité. Dans les rares cas où le nom tout est employé au pluriel, il s’accorde en nombre.

    Ex. : Le patron veut que nous fassions de ces produits épars des touts qui pourront être vendus dans les boutiques.
  • déterminant (article) (tout, toute, tous, toutes)

    En tant que déterminant, tout s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il détermine. L’homophone peut alors prendre le sens de complet, de unique, de au plus haut point, de chaque, de sans exception ou de n’importe lequel. Bref, les sens possibles du déterminant tout sont très nombreux.

    Ex. : Tout l’été, l’écureuil travaille pour amasser toutes les noix dont il aura besoin pendant l’hiver.
  • pronom (tout, tous, toutes)

    Premier cas :
    Lorsque tout est un pronom indéfini, il prend le sens de n’importe quoi. Il est alors singulier et neutre (ni féminin ni masculin).

    Ex. : Tout est possible pour celui qui a tout compris.

    Second cas :
    Lorsque tout a un antécédent (il remplace un nom), l’homophone en prend le genre et le nombre.

    Ex. : Ces belles pommes bien mûres, je les achète toutes.
    L’antécédent de toutes est le mot pommes.

    Attention

    Tout ne peut pas avoir un antécédent singulier, la forme féminine toute ne peut en aucun cas être employée en tant que pronom.

  • adverbe de quantité : (tout, toute, toutes)

    En tant qu’adverbe, l’homophone tout prend le sens de entièrement ou de tout à fait.

    Ex. : Je suis tout heureux de vous accueillir enfin chez moi.

    Attention

    L’adverbe tout est invariable sauf lorsqu’il est placé devant un adjectif (ou un nom) féminin commençant par une consonne ou par un h aspiré. Il s’écrit alors toute ou toutes, selon le contexte.

    Cet écart à l’invariabilité des adverbes s’explique par le souci d’euphonie (harmonie des sons) de la langue française.

    Méfiez-vous des expressions figées. En cas de doute, consultez un dictionnaire.

    Ex. : Les filles sont toutes joyeuses à l’idée d’aller au parc.
    Ex. : Cette femme est toute haine envers les hommes.

TOUS

Au masculin pluriel, le mot tout prend la forme tous. Je vous conseille donc de consulter sur cette page les passages dédiés à l’homophone tout en tant que déterminant et en tant que pronom.

TOUX

Expulsion d’air bruyante causé par une irritation d’une partie des voies respiratoires.

Ex. : La toux n’est qu’un des nombreux symptômes du rhume.
Tableau récapitulatif
Fonction Sens tout touts tous toute toutes
Nom un ensemble      
Déterminant (article) complet
unique
au plus haut point
chaque
sans exception
n’importe lequel
 
Pronom n’importe quoi
remplace son antécédent
   
Adverbe entièrement
tout à fait
   

Pour s’exercer

  1. Je mise le ________ sur le cheval favori.
  2. Ces chevaliers, je les dirigerai ________ un jour ou l’autre.
  3. ________ les garçons de mon école sont revenus de la course ________ trempés.
  4. ________ haletante, elle ralenti sa course avant de s’arrêter.
  5. En ________ amitié, je dois t’avouer que tes copines n’étaient pas ________ enchantées de ton mariage.

Réponses

  1. tout (nom)
  2. tous (pronom)
  3. Tous (déterminant) / tout (adverbe)
  4. Toute (adverbe + adjectif féminin commençant par un h aspiré)
  5. toute (déterminant) / toutes (pronom)

Partager cet article

icône courriel Courriel icône facebook Facebook icône twitter Twitter icône StumbleUpon Stumble upon icône delicious Delicious


S'inscrire à l'infolettre