Les verbes impersonnels

Trouver un autre tableau de conjugaison


Un verbe impersonnel est un verbe qui n’existe qu’à la troisième personne du singulier. Cette catégorie comprend les verbes liés à la météo et quelques autres. Les verbes « ordinaires » ne sont pas en reste avec la construction impersonnelle.

LA CONSTRUCTION IMPERSONNELLE

Une construction est dite « impersonnelle » lorsque le sujet il ne désigne rien de tangible et qu’il ne renvoie à aucun antécédent (il ne remplace aucun nom). Il peut parfois être remplacé par ce.

Ex. : C’est trop tôt, l’enfant ne peut pas déjà être prêt à naître.

La construction impersonnelle est un passage obligé pour les verbes spécifiquement impersonnels,

Ex. : Il faudra bien qu’il pleuve pour que les légumes poussent.

mais les autres verbes peuvent aussi en bénéficier.

Ex. : Il est temps de lui avouer qu’il y a longtemps que je l’aime.

LES TEMPS DE VERBE

Tous les modes et les temps peuvent être employés dans une construction impersonnelle, sauf l’impératif qui n’a pas de troisième personne.

LES VERBES SPÉCIFIQUEMENT IMPERSONNELS

Il s’agit des verbes qui ne peuvent être employés qu’à la troisième personne du singulier.

Quelques-uns de ces verbes ne sont spécifiquement impersonnels que lorsqu’ils prennent un sens particulier, lorsque tel est le cas, le sens est indiqué entre parenthèses.

Les verbes spécifiquement impersonnels
s’agir s’en falloir pleuvoir
apparoir (il appert) flotter (pleuvoir) pleuvoter
barder (ça barde) glacer (verglasser) pluviner
bichoter gouttiner se pouvoir (il se peut)
brouillasser grêler repleuvoir
bruiner grésiller (tomber du grésil) tonner(tonnerre)
brumasser neigeoter vaser(pleuvoir)
brumer neiger venter
crachiner pleuvasser verglacer
dracher pleuviner
falloir pleuvioter

Pour s’exercer

Identifiez, parmi les verbes en caractères gras, ceux qui sont employés sous la forme impersonnelle.

  1. Il s’en est fallu de peu que Jean ne puisse être parmi nous, il a eu un sérieux contretemps.
  2. C’est absurde de se sacrifier, il doit bien y avoir une autre solution.
  3. Maître, il se peut que votre calcul ait été faussé.
  4. C’est maintenant que tu le dis? Il ne perd rien pour attendre, ce gaillard.

Réponses

  1. est fallu : forme impersonnelle
    a eu : autre forme, le référent du sujet il est Jean.
  2. doit : forme impersonnelle
  3. se peut : forme impersonnelle
  4. est : forme impersonnelle
    perd : autre forme, le référent du sujet il est celui qui est désigné par ce gaillard.

Trouver un autre tableau de conjugaison